Rechercher
  • Nancy Guérin

Le tout positif versus le renforcement négatif

Dernière mise à jour : 27 janv.

''Il y a deux modes de récompense pour faire comprendre à un animal qu'il a bien agit. Ceux-ci sont à la base de tout apprentissage, pour toutes les espèces dont l'homme attend un service. Le premier mode est le renforcement positif, c'est à dire la récompense directe : dès l'objectif obtenu, on donne une carotte, un sucre, une friandise, une caresse, un compliment de la voix. Le dressage de nombreuses espèces animales à partir de la récompense alimentaire est rapide, comme chez les rapaces que l'on fait venir avec de petits morceaux de viande. Pour les chevaux, cela fonctionne bien pour l'apprivoisement avec le seau d'avoine dans le pré ou pour des numéros de spectacle élémentaires. En revanche c'est un peu insuffisant pour l'équitation et ses difficultés techniques...


Le second mode de récompense est le renforcement négatif, c'est à dire qu'on enlève la gène dès qu'elle a provoqué la réaction attendue : le cheval comprend vite ou est le confort.'' *


Dans le dressage des chiens à la conduite de troupeau, on utilise la pression suivit du relâchement pour obtenir certains comportements souhaités. On pourrait parler de dressage avec la pression et le relâchement. C'est du renforcement négatif.



Dans le dressage du chien à la conduite de troupeau, votre capacité à ralentir la vitesse d'approche de votre chien, votre capacité à faire s'immobiliser votre chien à distance, de faire s'éloigner votre chien du groupe de mouton à distance, ou de démarrer un contournement large et à angle droit, dépendra de votre aisance à utiliser la pression.


Utilisation de la pression & du relâchement

Dans ce vidéo avec ma chienne Candide, lorsque je lui demande de s'arrêter et que je me place devant elle, j'utilise la pression de ma présence (avec la commande ''OUT'') jusqu'à ce qu'elle cède & s'éloigne puis je relâche en lui demandant avec le sifflet de faire le contournement par la gauche (ce qu'elle a vraiment envie de faire).


Améliorer le contrôle

L'utilisation de la pression vous donne un outil de plus pour augmenter votre contrôle sur votre chien. Que ce soit pour le stabiliser en équilibre derrière le groupe de brebis ou pour le faire s'arrêter à un endroit précis dans le champs avant de lui demander de pousser le groupe de brebis. L'utilisation de la pression doit être faite avec plus ou moins d'intensité selon la personnalité du chien et son niveau de dressage.


On voit ici dans ce vidéo d'un entraînement avec ma chienne Barbara, un contournement exécuté avec une largeur maximum (compte tenu de la grandeur de mon champs) et une réponse aux demandes presques parfaites.

Bon entraînement !


*Texte tiré de l'ouvrage de Bernard Maurel, Le cheval difficile, chez Vigot éditions, 2021

19 vues0 commentaire